Menu

Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00

Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > COVID 19 : Mesure de sécurité et d'hygiène pour la réouverture des cabinets

COVID 19 : Mesure de sécurité et d'hygiène pour la réouverture des cabinets

Le 29 avril 2020
COVID 19 : Mesure de sécurité et d'hygiène pour la réouverture des cabinets
Dans la situation de crise sanitaire actuelle liée au COVID 19, la réouverture des cabinets de Masseurs-kinésithérapeutes nécessite la mise en place de mesures de sécurité et d'hygiène afin de limiter la propagation du virus.

Pour la réouverture des cabinets de Masseurs-kinésithérapeutes dans le cadre de l’épidémie du COVID 19, à Marseille et en France de manière générale, des mesures de sécurité et d’hygiène doivent être mises en œuvre afin de limiter la propagation du virus.

 NB : En premier lieu, il est indispensable de préciser que tout Masseur-kinésithérapeute présentant des symptômes (tels que fièvres, toux, perte d’odorat et ou du goût) ou s’il a été testé positif, ne doit pas se rendre à son cabinet afin de limiter tout risque de contamination.

 

1)      Information des patients

 Pour limiter le nombre de personnes circulantes, les rendez-vous doivent désormais être pris exclusivement à distance, c’est-à-dire soit par téléphone, soit via le site internet du cabinet concerné ou les plateformes de rendez-vous prévues à cet effet.

 La veille des rendez-vous au cabinet du Masseur-kinésithérapeute, il est conseillé de contacter le patient afin de s’assurer de son état de santé général. En cas de doute, il est préférable de déplacer le rendez-vous d’un patient qui présente des symptômes sur les créneaux réservés aux patients suspectés COVID au cabinet du Masseur-kinésithérapeute.

 Il est impératif, lors de cet appel, d’informer le patient des mesures spéciales à adopter lors de son rendez-vous au cabinet du Masseur-kinésithérapeute :

-          Port du masque obligatoire ;

-          Désinfection des mains avec un gel hydro-alcoolique mis à disposition dans le cabinet ;

-          Respect des gestes barrières et de la distanciation sociale ;

-          Dans la mesure du possible, ne pas venir accompagné au cabinet du Masseur-kinésithérapeute.

 Les informations relatives aux gestes barrières et aux mesures spéciales à adopter doivent être accessibles au plus grand nombre. Pour ce faire, elles doivent être disponibles sur la messagerie téléphonique du cabinet du Masseur-kinésithérapeute et éventuellement sur le site de celui-ci ou sur la plateforme de prise de rendez-vous. Elles doivent également être affichées, de façon lisible et accessible, à l’extérieur du cabinet ainsi que dans le cabinet du Masseur-kinésithérapeute.

                                                   

2)      Protection des individus et mesures de sécurité

 Afin de limiter au maximum la propagation du virus, des mesures de protection doivent être mise en place. La gestion du flux doit être optimisée afin d’éviter au maximum que les patients se croisent.

L’agencement du cabinet du Masseur-kinésithérapeute doit, au besoin, être modifié :

-  Les sièges des salles d’attente doivent par exemple être éloignés les uns des autres pour respecter la distanciation d’un mètre entre les patients.

-  Tous les éléments non-essentiels susceptibles d’augmenter le risque de contamination par contact doivent être retirés (magazines, mobilier décoratif …).

-  Des vitres de protection peuvent être installées à l’accueil afin de protéger le personnel à l’entrée du cabinet du Masseur-kinésithérapeute.

 La distanciation sociale doit également être respectée par le personnel administratif du cabinet du Masseur-kinésithérapeute, tout comme les gestes barrière. Le port du masque est obligatoire en toute circonstance pour le personnel administratif également et l’employeur a, à ce titre, une obligation de mise à disposition du matériel (tel que masques, gants et gel hydro-alcoolique pour le personnel).

Lors de son examen, le Masseur-kinésithérapeute qui doit être équipé d’un masque, d’une blouse et de gants doit également respecter les gestes barrières  et, dans la mesure du possible, la distanciation sociale.

Il est important de limiter au maximum les contacts non indispensables et d’aérer de façon régulière les espaces communs du cabinet du Masseur-kinésithérapeute.

 

3)      Mesures d’hygiène et désinfection des espaces et du matériel

Dans la continuité de son obligation de mise à disposition du matériel de protection, l’employeur Masseur-kinésithérapeute doit également fournir au personnel des moyens de désinfection.

En effet, tout le matériel partagé comme les téléphones, doit faire l’objet d’une désinfection systématique entre chaque utilisateur du cabinet du Masseur-kinésithérapeute.

Entre chaque patient :

-          Les pièces de soin ainsi que le matériel doivent être désinfectés systématiquement à l’aide de produits de désinfection virucide. Il est recommandé d’attendre un certain temps avant de désinfecter la pièce et d’aérer régulièrement celle-ci.

-          Il est impératif pour le Masseur-kinésithérapeute de jeter tout le matériel à usage unique ainsi que les gants et partie jetables de sa tenue de travail.

Celui-ci doit régulièrement se laver les mains et/ou les désinfecter avec une solution hydro-alcoolique. Le port de gants jetable est obligatoire pour tout acte.

Après le départ du dernier patient :

-          La désinfection des sols, du mobilier et de l’équipement doit se faire à l’aide de détergents désinfectants virucide et avec du matériel d’entretien jetable de préférence ou propre, changé et désinfecté après chaque passage.

-          Tous les déchets d’activité, notamment lorsqu’ils sont à risque infectieux, doivent être traités avec des mesures particulières.

-          Le linge de la journée doit être lavé dans une machine à laver, si possible au cabinet du Masseur-kinésithérapeute et si cela n’est pas possible, par le Masseur-kinésithérapeute lui-même mais séparément de ses autres vêtements. La désinfection des textiles doit se faire à 60° pendant 30 minutes avec une solution adaptée.

 

Cas particulier : Prise en charge d’un patient atteint du COVID 19

Pour la prise en charge de patients atteints du COVID, il est recommandé de prévoir des créneaux horaires spécifiques, de préférence en fin d’activité quotidienne, compte tenu des mesures nécessaires après leur passage.

Le Masseur-kinésithérapeute aura pour obligation de porter une blouse et un masque FFP2. Il est également recommandé de porter une surblouse, des gants, une charlotte, des surchaussures etc afin de limiter au maximum le risque de contamination.

En conclusion : en raison du manque de matériel et afin de minimiser les risques de propagation du virus, il est préféré la prudence et l'attente plutôt que la réouverture anticipée des cabinets de Masseurs-kinésithérapeutes. 

N'hésitez pas à contacter Maître Laurence CALANDRA, avocat à Marseille pour les professionnels médicaux et paramédicaux.

CLIQUEZ ICI