Menu

Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00

Laurence CALANDRA
Avocat pour les professionnels de santé au Barreau de MARSEILLE

Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Calcul du prix de vente d'une patientèle : la méthode du coefficient

Calcul du prix de vente d'une patientèle : la méthode du coefficient

Le 17 octobre 2022
Calcul du prix de vente d'une patientèle : la méthode du coefficient
Dans le cadre d'une vente de patientèle, la problématique de la fixation du prix se pose pour chaque professionnel. La méthodologie du coefficient moyen pondéré par d'autres éléments permet de déterminer ce prix de vente.

Cette méthodologie consiste à appliquer un coefficient moyen sur le bénéfice moyen des 3 dernières années du praticien.

Chaque coefficient varie selon que l’on est Médecin, Chirurgien-dentiste, Infirmier, Masseur-kinésithérapeute, Orthophoniste ou Podologue.

Et selon la spécialité du Médecin, le coefficient est différent.

Mais ce résultat est pondéré par le fait que c’est surtout l’offre et la demande qui déterminent le prix de vente d’une patientèle.

Pour les Masseurs-kinésithérapeutes et les Infirmiers, puisque le transfert de conventionnement se réalise au travers d’une vente de patientèle, le prix ne va pas suivre la règle d’un coefficient appliqué sur un bénéfice ou un chiffre d’affaires que dégage le Masseur-kinésithérapeute ou l’Infirmier.

D’autres critères dans la vente d’une patientèle vont pondérer le prix à la baisse ou la hausse tels que le matériel que possède le Médecin, le Chirurgien-dentiste, l’Infirmier, le Masseur-kinésithérapeute, l’Orthophoniste ou le Podologue, l’emplacement du cabinet, le nombre et la fidélité des patients, le nombre de concurrents autour du cabinet …

 

Pour aller plus loin, consultez les articles de Maître Laurence CALANDRA actualité de septembre 2022, du 17 février 2021 et du 19 janvier 2021.

N'hésitez pas à contacter Maître Laurence CALANDRA, avocat à Marseille pour les professionnels médicaux et paramédicaux.
CLIQUEZ ICI